Cette page est destinée à rassembler les textes écrits par d'anciens collègues à l'occasion de la disparition de l'un d'entre eux dont ils étaient proches et dont ils voulaient, ainsi perpétuer la mémoire. 

 

 

Maurice DELPECH

Voir ci-dessous

Gilbert Le FORT

 Jacques PROVENDIER
 Jacques AYAS
 Robert CHAUMONT
Guy DUCLOS
Jean TURCK
Françoise CONIL
Yvan DURAND
 
 
Maurice DELPECH décédé le 27 septembre 2017
Maurice DELPECH nous a quittés le 27 septembre 2017 à l’âge de 72 ans. Il était une grande figure des Chantiers de Raccordement de câbles de la SAT. Il a été inhumé à Salviac dans le Lot après une cérémonie en l’église Saint Jacques à laquelle une assistance très nombreuse était venue lui dire adieu. Sept de ses collègues du raccordement étaient présents.
La présente contribution retrace sa carrière à la SAT et après.
 
Maurice DELPECH est entré à la SAT le 4 avril 1964. Sa carrière s’est déroulée au service ʺRaccordement de câblesʺ de la Direction Câbles, dirigé par Robert NICOULEAU, au 16 rue Cantagrel où il devint ingénieur adjoint, puis à la Direction Chantiers au centre de Wissous et enfin à la Câblerie de Montereau.
Il a participé à de nombreux chantiers dans le domaine des câbles de télécommunications, aussi bien en métropole que dans les DOM et à l’étranger. Partout, il est l’un de ceux qui ont fait briller l’image des “Chantiers” de la SAT en France et ailleurs dans le monde.
Il a consacré environ 40 ans de sa vie professionnelle aux métiers minutieux du raccordement des câbles de transmission, qu'il faut accomplir en équipe, en extérieur sans confort, en campagne comme en milieu urbain, et par tous les temps.
Il a concilié en permanence, compétence, rigueur et savoir-faire, dans toutes les conditions de travail : niches en pleine terre, trous d'homme en ville, et campements de chantiers. Il a gravi un à un tous les échelons de compétences du métier s'adaptant aux nombreuses évolutions techniques qui ont jalonné son parcours. Il vivait intensément son métier avec détermination, enrobée d'une modestie discrèment joviale quicaptait naturellement l'adhésion de ses équipes, l'estime de ses collègues et aussi celle de ses clients.
 
Maurice DELPECH
 
Ses états de service : N°SAT 62398
 
A son entrée à la SAT Le 1/09/64 : AT1.
Le 1/01/70 : AT2
Le 1/01/73 : AT3
Le 1/07/78 : Chef de travaux (Agent de Maitrise)
Le 1/01/84 : Sous Ingénieur Niv5.3
Puis Ingénieur adjoint
Au début de sa carrière, il participe à de nombreux chantiers sur les câbles à paires symétriques.
  • Câbles spéciaux à paires symétriques de Liaisons Urbaines HF destinés à la transmission des émissions radio
  • Câbles à paires symétriques (quartes étoile ou à paires combinables), pour lignes "pupinisées" (liaisons longue distance), ou "micables" (capables de transmettre des signaux numériques à 2 Mbits et 8 Mbit/s pour lesquelles il fallait démonter les bobines "pupinsʺ), épissures (avec optimisation des discontinuités et déséquilibres d’impédances), Installation d'extrémités de têtes de câbles, de pots de répéteurs numériques 2 Mbits/s ou 8 Mbits/s.
  • Câbles à paires symétriques pour RAU (Réseau d’Appels d’urgence) des autoroutes.
Citons quelques exemples, au début de sa carrière :
  • Raccordement du câble Paris-Vierzon, le long de la ligne SNCF, pour la signalisation,
  • Raccordement de la ligne de télésurveillance du pipeline partant d’Hassi-Messaoud,
  • Réfection totale du réseau téléphonique de la Martinique.
 
Une équipe des chantiers de raccordement dans le Grand Erg oriental
De gauche à droite :AndréBOURDON, MANIAUD, PESCHIÉRAS, Henri ROUFFIANGE, Fernand LABARRE, André LABARRE et ? (Installation export)
 
Puis, Maurice DELPECH effectue de long séjours à l’étranger notamment :
  • Au Maroc (03/1976 - 12/1977) pour la liaison Rabat-Tlemcen,
  • EnAlgérie (03/1980 - 04/1980),
  • En Bulgarie, (03/1980 - 04/1980),
  • En Tunisie, (01/1983 - 10/1986 pour notamment la liaison Tunis-Sfax-Gabès-frontière Libyenne.
Il travaille également sur les liaisons en câbles coaxiaux (PC 1.2/4.4, 3.7/13.5, 2.8/10.2) pressurisés pour certains, avec épissures, têtes de câbles, et pots ou cuves d'amplification.
  • Au début des années 1980 arrive la fibre optique. Maurice DELPECH devient un ʺpro" de ce nouveau mode de transmission.
Il assure les fonctions de Chef de chantier Raccordements en France sur :
  • les câbles des premières liaisons inter-centraux françaises à fibres optiques (multi et monomodes),
  • le réseau de distribution en fibres optiques de Biarritz,
  • les réseaux de transport de vidéocommunications 2G à terminaison coaxiales (Plan Câbles).
En 1997, après le transfert de l’activité câbles à la câblerie de Montereau, il vient apporter ses compétences aux équipes de la câblerie. Il y rend de grands services.
 
En 2004, Maurice prend sa retraite à Salviac dans le Lot.
 
 
Travailleur infatigable, d’une grande technicité, Maurice DELPECH était d’un abord très avenant non dénué d’humour. Tous ceux qui l’ont connu gardent le souvenir d’une excellent collègue.
Maurice figurait parmi les meilleurs éléments de confiance, pour porter haut les couleurs et le savoir-faire de la SAT / Direction Chantiers en France et à l'Étranger. Nous lui devons beaucoup.
Maurice DELPECH chez lui à Salviac
 
 
________________ 
 
 
#Gil
 
 
 
 
Gilbert Le FORT - décédé le 15 décembre 2016
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 __________________
 
 guy
 
 
 
 
Jacques PROVENDIER - décédé le 14 octobre 2016
 
 
 
 
  
_______________
 
 
 
Toto
 
 
 
Jacques AYAS - décédé le  19 juin 2016
 
 ______________________________
 
Toto
 
 
 

Robert CHAUMONT - décédé le 20 mai 2016

 __________________________________

 
 
Toto
 

 

 

Guy DUCLOS - décédé le 12 mai 2016

 

 __________________________________

 

 
Toto
 
 

 

 Jean TURCK -  décédé le 11 mai 2016

 

 ______________________________

 
 
Toto
 
 
 

Françoise CONIL - décédée le 24 avril 2016 

 

_______________________________

 
 
 
Toto
 
 
 
 
 
 
 Yvan DURAND  -  décédé le 2février 2016
 
 
 
 
 
Entré à la SAT le 24 septembre 1962, il a travaillé dans le service de Jean CHAVANY où il prit part à la conception de très nombreux équipements développés par la SAT dans les domaines aéronautiques et spatiaux.
Sportif accompli, il a fait partie de l'équipe sportive de la SAT / Paris, au sein de laquelle il s'illustra plus particulièrement dans le domaine de la course à pied. En 1979, il participa au « Marathon de NEW YORK » en compagnie de Michel VOISIN, un collègue de la SAT, scellant ainsi une amitié de près d'un demi siècle. 
 
 

 

 


Dernière modification : 04.10.2017